Bien réussir son TAC

philibertSalut Peufien !

Ce fameux TAC il t’inquiète un peu…

Pas de panique ! Je te propose mes sages conseils de canard ne passant guère d’examens, mais ayant vu des pléiades d’étudiants qui, eux, connaissent cette angoisse défiler…

Donc les p’tits trucs qui permettent d’éviter l’échec critique je les connais (presque) tous.

Fais moi confiance et ouvre grand tes oreilles.

Ton dévoué Philibert.


  • LA RÈGLE D’OR :

(à inscrire en gros sur le frigo, la porte, à chanter sous la douche, à répéter à chaque arrêt de métro)

Rien ne sert de courir il faut partir à point !

retard

Et oui ça semble tout bête, mais un TAC ce n’est pas parce que c’est un QCM qu’ouvrir Moodle la veille au soir sera suffisant pour assurer ton passage. (Sauf si tu es le nouvel Einstein.) L’idéal est de pratiquer le demi-TAC (ou quart de Tac ou peu importe comment la poire a été coupée) juste après avoir fini le chapitre en TD !

 

Ainsi ce sera tout frais, les formules auront été appliquées sous tes yeux, attentifs ou non, au tableau ; bref ce ne sera pas du sanscrit, tout au plus du chinois dans ta caboche.

Bien sûr il est à noter que cette règle numéro un, l’écrire sur mille post-its n’est pas très utile si tu oublies de l’appliquer.


  • POUR LE TAC TIC

Tic-tac-tic-tac BOUM !

tactic

Le TAC TIC est celui qui pardonne sans doute le moins pour le procrastineur.

Une base bien fournie, et mille petits pièges juste pour les baladeurs imprudents. Apprendre par cœur les réponses est aussi idiot qu’inutile. Si tu n’es pas hypermnésique, autant tenter la traversée de l’Atlantique à la nage, tes chances de réussite seront plus élevées.

Le secret du TAC TIC, hors la relecture et l’apprentissage de son cours c’est de programmer ! Quand Mr Manuel… euh pardon Codeblock ou X-code t’aura tapé dix fois sur les doigts pour être sorti de ton tableau faute d’une bonne condition ça finira par rentrer.

Après il restera toujours des questions où Codeblocks ne donne pas d’indices, mais bon dix petits détails à mémoriser pour quelqu’un qui ambitionnait d’en ingurgiter cent fois plus, c’est vite vu.


  • POUR LE TAC SCIENCES-PHYSIQUES

On l’appelle aussi TAC-phy, mais participer à fond dans ton assos et gagner des phis ne changera jamais la note obtenue d’un iota.

Là encore inutile d’apprendre les réponses, mais pour une autre raison, pour le moins évidente. Les valeurs numériques ont tendances à changer.

Le secret bien sûr est d’apprendre la méthode de résolution. Il te faudra donc prévoir papier brouillon, crayon, calculette.

papier crayon calculette

Tu peux aussi faire des fiches où tu inscriras les formules que tu peines à mémoriser… mais penses bien à les cacher lorsque tu te lances dans une tentative.

Ceci fait… tu débutes sagement une tentative…

Et là « Au secours ! » : tu ne te souviens plus d’une formule !

oubli formulel

Pas de panique ! Certaines formules peuvent être retrouvées en se servant de tes petites cellules grises. La solution tient en un mot : analyse dimensionnelle ! (ah zut non, ça en fait deux…). Si tu dois trouver une énergie et que tu divises des moles par une température, il y a comme un petit problème…

Mais rien à faire, l’analyse dimensionnelle échoue lamentablement.

Pas de panique ! (encore une fois) A défaut de trouver LA bonne solution, tu peux peut-être déjà en écarter certaines par analyse logique ! Kesako ? Et bien l’analyse logique ça peut-être tout simplement observer l’ordre de grandeur… Certaines réponses absurdes pourront ainsi être écartée.

NB : L’analyse logique est aussi très utiles pour les questions de cours où il faut trouver l’affirmation correcte parmi plusieurs réponses…

Certaines réponses sont grossièrement fausse. Tu peux donc les écarter immédiatement. Exemple :

A propos du flux particulaire à travers une surface S.

Select one:
a. Le flux à travers S mesure le nombre de particules traversant S par unité de tempsCorrect
b. Le flux à travers S mesure le nombre de particules traversant S par unité de temps et par unité de surface
c. Le flux à travers S mesure le nombre de particules traversant S
d. Le flux à travers S est indépendant de S

Bien entendu que le flux à travers une surface soit indépendant de ladite surface est absurde.

Sinon : Si tu as deux réponses absolument contradictoires, ne cherche pas parmi les autres, la bonne est forcément l’une d’entre elles !

Par exemple :

On considère la réaction de formation de l’acide éthanoïque CH3COOH (l) dans les conditions standard à 298 K et à P° = 1 bar :

2 C (s) + 2 H2 (g) + O2 (g) → CH3COOH (l)

Données : ΔrH° = – 485,4 kJ.mol–1 ; R = 8,314 J.mol–1.K–1

Parmi les propositions suivantes, laquelle est correcte ?

Select one:
a. La variation d’énergie interne standard de la réaction vaut DrU°= +7 kJ.mol–1.
b. Il manque des données pour calculer la variation d’énergie interne standard de la réaction.
c. Dans ces conditions, la réaction libère de la chaleur.Correct
d. La variation d’énergie interne standard de la réaction vaut DrU°= – 86 kJ.mol–1.
e. Dans ces conditions, la réaction est endothermique.
 

Evidemment c) et e) sont contradictoires, (pour info endothermique => énergie absorbée). Il te suffit donc de déterminer laquelle des deux est la bonne réponse (en regardant le signe de ΔrH° ).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s