Une petite histoire…

 

philibert

Salut peufien!

Peut-être déjà en vacances, tu découvriras cet article à la rentrée.

2016 c’est le centenaire de la naissance de Roald Dahl dont tu as certainement déjà entendu parler…

Petit indice: chocolaterie et ticket d’or.

Mais savais tu qu’en plus plus d’être un auteur mondialement reconnu, Roald Dahl a aussi eu une part importante dans une invention d’ingénierie biomédicale?

Retour sur cette histoire…

En 1960,  le fils de notre auteur, Théo, est renversé par une voiture. Il développe alors une hydrocéphalie, anomalie neuronale qui provoque des fuites de liquide dans le cerveau (pour simplifier, le but n’étant pas un article de médecine de pointe). A l’époque la méthode standard utilisée fonctionnait moyennement bien – possibilité de damages cérébraux – et était parfois très douloureuse.

Roald Dahl avait fort heureusement un cerveau bien construit et un hobbie : l’aéronautique. Et à tout bon hobbie bon ami… en l’occurence un dénommé Standley Wade.

Ni une ni deux, il le met en contact avec le neurochirurgien Kenneth Till, en charge de son fils.

De cette collaboration ressortira la pompe Wade-Dahl-Till*, qui avant d’être à son tour dépassée par les progrès de la médecine , permettra à plusieurs millier d’enfants de bénéficier de soins.

 

J’espère que l’histoire (véridique) t’auras plu, que tu planifies ou non de suivre l’orientation espace et aéronautique. 😉

A bientôt pour une nouvelle année,

Ton dévoué Philibert

* J’ai choisis volontairement de ne pas rentrer dans le technique du fonctionnement de la pompe, mais pour l’ingénieur curieux que tu es peut-être je t’offre moyen de te renseigner:

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3029661/

 

Publicités
Cet article a été publié dans Point culture. Ajoutez ce permalien à vos favoris.